La chou-fleur sème... les idées germent.

15 avril 2017

Actions-Sensations: fin d'hiver 2016- début de printemps 2017.

La fin de l’hiver et le début du printemps ont été marqués par de lourds challenges. Finir tous les travaux à temps pour les mises bas, la fromagerie, la salle de traite, la nurserie… s’organiser pour cette période intense et la gérer. Et surtout, gérer toute la suite impliquée : traire, faire du fromage, diriger les derniers travaux, tenir les marchés supplémentaires…et j’en passe. Les journées sont plus que remplies, tous les à-côtés… sont mis de côté. Il n’y a qu’un but : réussir ….ou plutôt ne pas trop se planter (plus adapté à la situation) et tenir tant bien que mal les journées qui s’allongent.

Lorsqu’on s’installe sur un projet de ce genre, on sait que l’on va travailler dure… mais est-on vraiment prêt à ce point ? C’est comme une claque qui nous réveille d’un coup. Même si on a vu le geste arriver, il nous surprend toujours.

 

On profite de l’arrivée du printemps par brides qui ne durent que quelques secondes à chaque fois : observer la lumière lorsque j’arrive tôt le matin à la chèvrerie, voir les feuilles verdirent le bois au loin en quelques jours seulement, cueillirent un coucou au pied de la voiture, apprécier les merisiers en fleurs, sentir l’herbe qui poussent si vite (et les clôtures qui ne sont pas finies pour sortir les chèvres).

Et les chèvres, qui évoluent, des mamans maintenant qui nous donnent toujours autant d’émotions. Les mises bas sont riches de sensations et de stress.

 

Posté par LACHOUXFLEUR à 14:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 février 2017

Le rêve américain et mes insomnies (9): Milles femmes blanches de Jim Fergus

Ce livre m’a tenu en éveil lors de mes insomnies dûes à ma pseudo grippe la semaine dernière. Lu ou plutôt avalé très vite, il m’a compétemment absorbé mentalement pendant quelques jours ce qui est une sensation plutôt agréable. On doit se forcer à lacher le livre pour aller bosser, se lever, manger mais on ne pense qu'à une chose: connaitre la suite!

L’histoire est captivante, sublime, pleine de nature et d’émotions. On y découvre le peuple amérindien dans leur façon de vivre au quotidien: démocratique, respectueux des hommes, des animaux et de la nature. On est captivé par cette histoire acadabrantesque qui a lieu pendant la conquête de l’ouest et donne une impression de nature sauvage….Une nature rapidement saccagée, un peuple massacré. Ce livre fait écho à l’exposition « Indiens des plaines », vu il y a quelques temps.   À lire !

…Je suis en train de lire la suite : la vengeance des mères.

Posté par LACHOUXFLEUR à 11:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 janvier 2017

Mon micro instant à moi (tout en naturel) !

Je vous parlais de trouver un instant pour soi ....avant de craquer et tout envoyer ballader! Lorsque je sens ma limite et que le soir je suis super tendue, je tente de me prendre une minute cocooning pour me détendre. Après la douche (très chaude en générale) selon mon temps disponible : 

  • Parfois je brosse ma peau à sec avec une brosse de massage lymphatique. Je ne suis pas très à jour sur le sujet du massage lymphatique mais je fais un genre de brossage vers l’extérieur pour le buste  et en remontant vers le centre pour les jambes et bras.

 

  • Souvent, j’ajoute un automassage de la nuque, du visage et des épaules avec une goutte d’huile essentielle de lavande diluée dans de l’huile d’amande douce. C’est l’une des choses qui me détend le plus.

 

  • Quand j’ai un peu plus de temps, un peu de respiration et de mouvement d’étirements pour dénouer le dos.

Grosso modo, ce petit moment à moi me prend 5 à 15 minutes de plus dans la salle de bain et me procure un vrai relâchement.

Et vous…quel est votre secret pour vous détendre et profiter d’un moment à vous ?

Posté par LACHOUXFLEUR à 20:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 janvier 2017

Actions-sensations ons: hiver 2016

L’hiver, pourrait-on penser, nous met à l’épreuve. À certains moments, le découragement guette la faille en nous.

 

Ce chantier qui se traine depuis près d’un an me fatigue le cerveau et les bras. Selon l’humeur, il est tentant de changer de point de vue : devons-nous regarder les 25% restants ou les 75% réalisés ?

 

Mais à chaque semaine, des avancements s’accomplissent et lorsqu’une complication survient (toutes les semaines presque !) je tente de tourner dans ma tête la phrase favorite de mon charpentier souriant : « il y a toujours une solution » !

 

Suite à une grande peur, Noël a été une courte et agréable parenthèse entourée de la famille. Comme une petite bulle rassurante. Nous avons pour la première fois accueillie tout le monde chez nous. Après avoir glané nos décorations avec mon homme dans la nature, nous avons cuisiné à 8 mains… un véritable instant de partage avec notamment mon frère qui est chef dans un resto étoilé….

À la fin de l’année, il est toujours tentant d’établir un genre de bilan. Même si on ne le veut pas, il se fait presque inconsciemment. Les réalisations, les satisfactions, les erreurs, on y repense. Cette année de mes 30 ans m’a fait vivre de multiples et très grandes expériences de vie. J’ai découvert certaines choses et d’autres se sont confirmées à moi, entre autres :

 

Les petits plaisirs quotidiens sont la véritable source de bonheur. Savoir capter ce sentiment fugace qui s’inscrit en nous est primordial pour avancer et croire en nos rêves.

 

Il y a bien une chose dont j’ai pris conscience cette année : les animaux sont une véritable source de joie. Élever des animaux et ressentir leur bien-être nous procure en retour un immense bien-être. À l’inverse, les sentir mal nous remue les tripes.

 

Le duo en amour et au travail est un accomplissement en mouvement constant. Il apporte une vraie fusion, une complémentarité qui se transforme en force. Mais aussi des complexités et des compromis sont nécessaires.

 

Il est ultra nécessaire de s’accorder des mini moments pour soi…sinon c’est simple…on pète les plombs !

 

En tout cas, je vous souhaite une belle année à vous, épanouissante et sereine, pleine d’enthousiasme et de jolis projets!

Posté par LACHOUXFLEUR à 19:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
26 novembre 2016

Carnets de moisson : Gelée de coings.

La tempête de la semaine dernière a eu un avantage : faire tomber les coings juchés très haut sur notre arbre !

Depuis plusieurs années, ma tante s’occupait de faire la gelée de coings. Cette gelée est juste un pur délice avec des crêpes. Cette année, je m’en suis gardé un peu pour tenter de faire la mienne. N’ayant pas d’extracteur de jus, je devais trouver une recette simple sans matériel compliqué.

Finalement c’est dans mon livre « Faites tout vous-même » que je l’ai trouvé. La voici :

Essuyez les coings afin d’enlever leurs duvets. Les couper en quartier sans enlever ni la peau ni les pépins. Les disposer dans un fait tout et les couvrir tout juste d’eau. Cuire environ 15 minutes ou plus, ils doivent être tendre.

Passer le jus à travers une étamine ou une très fine passoire. Ne pas presser les coings. Peser le jus et additionner de sucre (1Kg pour 1 Kg). Cuire à petit bouillon le jus en remuant jusqu’à ce qu’il soit « à la nappe ».

Le livre préconise environ ¾ d’heure à 1h de cuisson, j’ai dû le cuire environ 1h30 afin d’avoir une texture mielleuse. Les gelées de ma tante sont vraiment très en gelées et je pense qu’elle doit utiliser du sucre avec pectine pour confiture.

De toute évidence, ma gelée-miel de coing  est délicieuse !

 

Les pommes d’or duveteuses.

Posté par LACHOUXFLEUR à 10:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Se soigner au naturel : mes trois livres phares

Depuis plusieurs années, je tente de soigner les petits tracas de santé par des méthodes douces et naturelles.

L’homéopathie est selon moi très efficace si elle est bien orientée. Après avoir testé plusieurs ouvrages, celui d’Alain Horvilleur est le meilleur et l’unique à conserver. Très détaillé, il m’a permis de trouver certains remèdes face à des problèmes chroniques (mal de dos, maux de ventre…).  

 

Les huiles essentielles sont pour nous une base intéréssante. J’apprécie certaines huiles mais tente toujours de les utiliser avec parcimonie, du fait de leurs effets très forts. Ce livre est une de nos bibles et son titre l’indique d’ailleurs très bien !

 

Dernièrement, après avoir eu quelques problèmes sur mon élevage de chèvres, j’ai tenté quelques remèdes naturels pour elles. Et je suis donc revenu à ce livre que nous avions dans notre bibliothèque. Très accessible, il donne des pistes intéressantes notamment sur les usages de l’argile, du chlorure de magnésium, de certaines plantes….

 

De façon générale, mon élevage de chèvre conduit en AB m’a beaucoup interrogée dernièrement sur les remèdes naturels et a relancé mon intérêt pour cela. En agriculture biologique, certains compléments alimentaires bio sont additionnés de plantes séchées et broyées (par exemple fenugrec pour les antiparasitaire, échinacée pour les problèmes pulmonaires …etc.). Ces différents extraits de plantes m’ont interrogés sur la naturopathie et la phytothérapie pour mon propre usage.

Si vous connaissez des livres intéressants sur le sujet, je suis preneuse !

À bientôt !

Posté par LACHOUXFLEUR à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2016

Préparation à l’hiver: le macérat de bourgeon de cassis.

Lorsque l’automne arrive, il y a comme un besoin de se recroqueviller sur soi, de se mettre en pause, se ressourcer et écouter son corps pour se recharger. Cette année, je ressens particulièrement ce besoin, surement du  fait de travailler dehors, à la lumière du jour et avoir besogné tout l’été.

Sortir du lit pour rentrer directement dans le froid de l’hiver est parfois dure le matin. Des faiblesses musculaires dernièrement se faisaient sentir : mal aux bras du fait des efforts physiques, dos sollicité, mains et avant-bras complètement engourdis le matin, jambes endolories.

Pour me prémunir des faiblesses de l’hiver, j’ai commencé une cure à base de macérât de bourgeon de cassis. Adopté depuis longtemps par mon homme, j’ai fini par l’écouter.... Il recherche ses propriétés anti-allergiques, personnellement se sont ses propriétés anti-inflamatoires naturelles qui m'intérèssent mais pas uniquement.

Vous retrouverez toutes les qualités du macérât de bourgeon de cassis ici : http://www.mon-herboristerie.com/blog/bourgeons-de-cassis-anti-inflammatoire/

Je m'interroge aussi sur l'effet du Chlorure de magnésium, un booster d'immunité globale apparement, connaissez vous?.

Et vous, quel est votre secret pour vous préparer à l'hiver?

Posté par LACHOUXFLEUR à 11:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Actions-sensations: Automne 2016

Cet automne, plusieurs couleurs se sont entremêlées au fil des jours intenses en activités:

Le gris, prédominant : Le gris du béton et des parpaings, le gris du carrelage et des joints, le gris des pavés de Paris car nous y avons fait une escapade d’une journée (un vrai bol d’air pour le moral), le gris des cornadis en galva à installer, le gris des nuages chargés.

 

Le jaune, l’orange et le rouge : les dernières tomates, les pommes d’or et les pommes, les gâteaux maison, les feuilles mortes dans toutes leurs teintes, la magnificence des hêtres à l’automne, les fleurs de capucines si pimpantes, les récoltes de courges et de maïs, les miettes de pains et les verres qui trinquent avec les amis, les rayons de lumière dorée de l’automne que filtrent les branches.

Le brun : la terre labourée, la terre semée, la terre si sèche pour cet automne particulier, le poil si doux de mes chèvres, les gâteaux au chocolat, les mains sales et la boue sur les bottes, la casquette de velours ressortie avec le froid, les châtaignes, les planches des portes du bâtiment.

Le vert … encore un peu : le blé et la prairie semés, les dernières récoltes, le jardin de notre amie durant un troc-plante chaleureux, les légumes d’hiver qui embaume nos petits plats.

Le blanc….sur les murs de la fromagerie qui montent et les sourires de nos amis !

Cet automne nous avons instauré une bonne chose avec mon amoureux:

Le petit déjeuner du dimanche matin. Mon homme a proposé que chacun notre tour nous préparions le petit déjeuner pour l’autre. Un vrai plaisir retrouvé: le plaisir de partager et de préparer quelque chose pour l’autre, le plaisir d’y penser dans la semaine et trouver une jolie idée de petit déjeuner, le plaisir du dimanche matin retrouvé en amoureux, le plaisir d’une jolie table et d’un moment paisible.

Ce début d’automne, sans couture (ma machine est en panne et me prive de velours depuis 3 mois), m’a fait lire de nombreuses BD et découvrir un brin de musique :

    

Et vous...comment se passe l'automne?

Posté par LACHOUXFLEUR à 11:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
21 octobre 2016

Dans le regard...(la récompense) (4)

Ça y est…les voilà grandes maintenant. Ces petites bichettes, après une ultime pesée pour vérifier leurs poids ont eu le droit de rencontrer messieurs les boucs en vue des saillies. Ces gaillards n’ont pas mis bien longtemps à comprendre le mécanisme de la chose.  Environ ¼ de seconde. Peut-être même moins.

 

Malaury et Mayonnaise... 2 jolies curieuses.

N’écoutant que leur instinct primaire, nous avons découvert les techniques surprenantes d’approches et de séduction de messieurs les boucs. Toutes un peu différentes dans le genre. L’un brutal, l’autre très doux avec elles. Les préliminaires caprins sont assez étonnants: léchage, postillonage incroyable, bruit pas possible de monstre ou juste tête posée doucement sur l'épaule.

Il faut vous avouer que certaines chèvres semblant un peu paniquées par les approches indélicates de Mister Freeze m’ont pincées le cœur. Mes grandes filles, si gentilles, supportaient ce grand gaillard bien déterminé à faire son affaire. 

Seules cinq petites chéries n’ont pas encore le droit de rencontrer le bouc. Encore trop petites, elles restent alors mes bébés pour quelques semaines de croissance.

Posté par LACHOUXFLEUR à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 octobre 2016

Le potager de mon grand-père de Martin Esposito.

Il ne se passe pas grand-chose dans notre petite ville. Et là, ce mois-ci, incroyable, la ville a organisé avec notre petit cinéma municipal, un ciné débat autour du film « Le potager de mon grand-père » de Martin Esposito.

 

 

 

Je vous invite à aller voir ce film, inspirant où les images sont si belles et émouvantes. Elles traduisent l'activité pleine de sens et pourtant innée d'un grand-père qui fait son jardin "au naturel". Au fil des mois, on suit ce petit papi qui travaille à son rythme et pourtant qui produit dans un jardin si immense selon une méthode très simple : le moindre travail du sol, un arrosage limité, zéro phyto et un amendement organique naturel.  

 

Il transmet à son petit fil ce jardin de la production des graines à la transformation titanesque de tous ces produits. J’y ai retrouvé un brin de mon grand-père dans ce film si bien fait. J'ai retenu quelques façon de faire et j'ai adoré la façon dont il cultive les courges, suspendu de façon si artistiques

 

S’il repasse près de chez vous, n’hésitez pas une seconde à aller le voir !

Posté par LACHOUXFLEUR à 09:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :