La chou-fleur sème... les idées germent.

04 juillet 2021

Création d'un jardin: Albertine et ses amies

 A chaque printemps, je trépigne d’impatience de voir à nouveau fleurir mes plantations.

 

C’est Albertine qui démarre la fête. Cette année, un de mes 2 rosiers albertine est magnifique, bien installé dès sa première année, il se plait, il se mélange avec un chèvrefeuille et a ses pied, tulipes, rudbeckia et astroméria.

 

 

Ma petite haie de rosier iceberg s’est bien développé, mais certains souffrent d’avoir été planté légèrement trop profond, après avoir taillé et dégagé le point de greffe, en mars, ils ont bien fleuri.

 

 

Quelques nouvelles variétés anciennes m’ont agréablement surpris. Plantés cet hiver, ils sont encore petits, mais je vois certaines variétés se démarquer. Ces nouveaux plants ont eu du fil à retordre, les mois de mars et avril, glacials et secs, les ont limités en croissance, puis le mois de mai et juin, pluvieux comme jamais, les ont assommés de marsonia. J’ai dû tailler et arroser en abondance avec du purin d’ortie pour sauver la mise.

 Buff beauty, particulièrement touché par le marsonia, ne m’a permis de voir qu’une seule petite fleurs, vraiment j’ai hâte de les voir grandir et fleurir ;

 

Phyllis bide, acheté avec hésitation. Finalement il est superbe, j’adore la rose simple dont la couleur évolue avec la maturité. Il a une belle croissance.

 

Mozart, j’adooore ce rosier, une petite rose en abondance, très pimpante. Positionné pour prolonger une haie, il se mélangera dans les arbres par la suite. Il semble très vigoureux.

 

 Parkdirrector rigger’s, un rosier Kordes dont le rouge lumineux m’a complétement conquise. Je ne suis pas fan des rosiers rouges, c’est le seul que j’ai, car ils peuvent paraitre « synthétique ». Mais sa petite fleur simple a une intensité et une durabilité incroyable. C’est un remontant grimpant, j’ai hâte de le voir se développer. Il est planté en condition difficile, une zone caillouteuse mais pour le moment il s’en tire bien.

 

 Kimono de Kordes. Je les ai plantés l’an dernier, ils n’étaient pas en bonne estime, constamment malades de marsonia et donc chétifs. Il se sont refaits malgré les conditions pluvieuses. La taille du mois de mars semble les dynamiser et il est conseillé de beaucoup les tailler. La rose l’an dernier me paraissait d’un style peu naturel. Cette année, la météo l’a fait pâlir, lui donnant un style plus rétro et sympa à mes yeux. J’avais presque pour ambition l’an dernier de les déplanter, finalement je leur laisse une chance….

 

Rose de rescht, planté l’an dernier. Il souffrait atrocement dans sa situation, une zone peu profonde caillouteuse, attaquée par les mulots. Je l’ai déplacé, en plein milieu d’un rectangle d’herbe, tout seul mais en bonne terre. Mon homme a râler à maintes reprises, il l’a entouré de patates ! Le rosier a adoré sa nouvelle position. Je l’ai beaucoup taillé. C’est une petite rose qui pète en couleur, réputée pour son parfum en confiserie.

 

Les coquelourdes

 

 

Les népétas, je les aime pour leur floraison sans fin qui ravit les pollinisateurs. Ils sont accompagnés de lysimaques, flashy.

Les marguerites, mes toutes premières fleurs plantées il y a 5 ans. Elles se ressèment toutes seules maintenant, plus ou moins présentes selon les années. En fin de floraison un bon coup de rotofil et elles laissent ensuite la place aux sedums et Gaura.

 

Deci delà, des plantes disséminées sur notre site agricole

 

 

 Et vous le jardin? 

 

Posté par LACHOUXFLEUR à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 juin 2021

Le rêve américain et mes insomnies : Spitzer et Gautreaux

Dernièrement, j'ai apprécié particulièrement deux livres,

La fièvre de Sébastien Spitzer 

La fièvre, totalement inscrite dans l'actualité m'a happée et je l'ai lu en moins d'une semaine. Se déroulant aux Etats-Unis, les personnages sont attachants et l'intrigue super. J'avais peur de retrouver le stress du Covid via le livre, et pas du tout. 

La Fièvre par Spitzer

Le dernier arbre de Tim Gautreaux.

Le dernier arbre évoque en un seul livre la dégradation de l'environnement, le dévouement familiale, l'infertilité, les blessures morales, le bienfait des enfants, la vengeance..etc.. Tout cela aux Etats-Unis lors d'une époque où les gens n'avaient que faire de la dégradation de l'environnement pourvu qu'ils gagnent le maximum ....Une bonne intrigue aussi. A lire en automne....

Le dernier arbre par Gautreaux

Je vous laisse les découvrir!

 

Posté par LACHOUXFLEUR à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juin 2021

Jupe Jardin japonais

Pour ce tissu qui ne passe pas inaperçu, il fallait une coupe simple. Le motif d’inspiration japonaise me motivait totalement mais le coton imprimé nécessitait une doublure réalisée en coton blanc fin.

Un patron de jupe droite Best Of, déjà réalisé 3 fois était parfait pour ce tissu.

Réalisée cet hiver, elle est totalement adoptée depuis le retour du soleil et s’associe à de nombreux tops colorés ou blancs, une veste en jean, un pull de coton…etc.

Modèle Burda déjà réalisé ICI et ICI. Je lui ai ajoutée une aisance de 1cm au total par rapport aux premières réalisations. Je vieillis on va dire…. Elle est aussi un poil plus longue, mes jambes l'été accuse le bronzage agricole (marque de short sexy).

D’un coup j’ai décidé de faire des photos un soir, j’ai eu un mal fou à les prendre: lumières contrastées, ombres, tête fatiguée…. Mais j’aime ce coin du verger le soir à l'abris des regards.

J’ai aussi réalisé dans ce super coton punchy un top burda, que je n’ai jamais réussi à porter l’été dernier du fait de la coupe très inhabituelle. Et pourtant, j’adore sa coupe sur le portant, j’espère vous le montrer bientôt, entre 2 coupes de foin et 2 FIV…

Depuis l’an dernier, nous visitons de nombreux jardins, les fleurs me permettent de ne pas craquer, elles se retrouvent aussi sur mes projets coutures avec délices !

 

Posté par LACHOUXFLEUR à 20:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 février 2021

Robe argile

J’ai dégoté ce tissus l’an dernier chez TOTO Rouen. Acheté avec un pantalon en tête, je l’ai déplié devant une glace, et finalement, imaginé une robe…forcément. C’est un beau coton, type twill, épais, un peu soyeux, aux couleurs d’une argile baignée de soleil.

J’ai coupé un nouveau patron. Je cherchais une robe taille haute, à plis après avoir rêvé plusieurs mois devant mon magazine Gudrun Sjoden sur un modèle similaire.

Le modèle: Burdastyle Aout 2015, taille 38.

J’ai coupé le patron, sans vérifier les mesures, j’ai coupé le tissu puis cousu sans aucun doute. Et j’ai bien fait, car je n’ai rien modifié à ce modèle !

08 – Août 15 | Burda Addicts

Cette robe a un rendu beaucoup plus chic que je ne l’imaginais, du fait de l’encolure très haute, combinée à un tissu lumineux et de qualité. Mon homme m’a dit « c'est chic-campagne ».

Je la porte en ce moment avec un gros pull à torsades blanc cassé. En été ou mi saison, avec une paire de sandales, ce sera impeccable !

J’imagine ce modèle dans plusieurs variantes, dont une estivale, sans manche avec une encolure rabaissée et une boutonnière …style Laura Ashley vintage (forcément) ! Catégorie "patron best of " ??? oui !!!!

Mais avant de faire ces variantes, j’envisage fortement l’achat d’une nouvelle machine !! La mienne fatigue du bloc tension. Je pense investir dans la Pfaff passeport 2.0. Avez vous des avis?

Posté par LACHOUXFLEUR à 18:04 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 janvier 2021

Le rêve américain et mes insomnies: Mohawk de Richard Russo

Le résumé Babelio:

Mohawk ... son diner, sa middle class résignée, ses vies contrariées, ses secrets : une bourgade ouvrière piégée par la crise, ordinaire. Pourtant, Anne avait des rêves, Wild Bill n'a pas toujours été fou et la famille Grouse tolérait les Gaffney... Mais dans l'ombre des 70's, entre la honte des uns et le sacrifice des autres, l'étrange fils Younger pourrait bien contrer le destin.
Une fresque poignante et âpre, tracée à hauteur d'homme, magnifique.
Dans ce premier roman de l'auteur du Déclin de l'empire Whiting, rhapsode virtuose, c'est la vie qui frémit.

Mon impression:

C'est uniquement le titre qui m'a attrpé au début. Un livre démarré avant les fêtes, j'ai failli le lacher, difficile à lire par la multitude de personnages entremélés dès le début du livre (faut pas le lire le soir trop fatiguée) et surtout les dialogue sinueux et qui portent à confusion. Au bout du tiers du livre (toute de même), j'ai accroché à cette histoire basée sur les relations sinueuses entre personnages se battant pour leur intégrité, leur identité, leur rêve et amours perdus. Et le suspense nous tient bien sur la dernière moitié que j'ai vraiment apprécié.

Mohawk par Russo

Posté par LACHOUXFLEUR à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 novembre 2020

Création d'un Jardin, recherche et détours

Toute l'année, j'ai cherché, étudié et fouiné dans mes livres, sur les sites internet ou dans les jardins. Des roses, des fleurs, des idées pour continuer mon jardin fleuri et l'améliorer. Nous avons un travail énorme pour le réaliser....mais le chemin pour le faire, petit à petit, est finalement le plus intéréssant.

J'ai acquis ce livre, très inspirant d'Eleonore Cruse. Une ancienne chevrière qui a dérivée vers les roses avec passion...Je me suis servi de ce liver pour faire une sélection variétale.

Amazon.fr - Les roses au naturel - Secrets d'une rosiériste passionnée - Cruse, Eleonore - Livres

Nous avons visiter 3 lieux dédiés de près ou de loin au jardin:

Le chateau de Vascoeuil, dont j'ai adoré le jardin très simple

Jardins au Château de Vascoeuil en illustration.jpg

Le chateau de Bizy à Vernon, ou l'eau est omniprésente et les arbres anciens sublimes:

Giverny Vernon Chateau

Le village de Gerberoy, petit mais densément fleuri.

Promesse de roses: En Picardie : Fête des roses à Gerberoy ...

J'ai épluché dans tous les sens ces sites internet (liens à droite) et j'ai ainsi choisi une dizaine de rosiers anciens et des plantes à semer au printemps:

La ferme de Ste Marthe

Le rosiériste André ève

Promesse de fleurs

J'ai récémment découvert le rosiériste Michel Adam, qui s'attache à créer des roses à parfum, 2 pépinièristes vendent ses créations: La roses de la Côte d'Emeraude et Les pépinières de la Guérinais. Je n'achèterais pas ces roses cette année...mais ça m'emballe aussi!

Posté par LACHOUXFLEUR à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La Voyage immobile (2) : Les Simples

Un roman déniché à la bibiothèque, Les Simples de Yannick Grannec.

J'ai adoré suivre le fil de ce roman, tantôt aventureux, tantôt médicinal, tantôt médiéval, tantôt mystique et amoureux.

Je vous le recommande, il m'a bien fait voyager avant le sommeil.

Amazon.fr - Les simples - Grannec, Yannick - Livres

Posté par LACHOUXFLEUR à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 octobre 2020

Création d’un jardin…vues d’automne

Apprès quelques mois de pousses, les plantations ont évoluées :

Le rosier Albertine, le plus beau et le plus vigoureux. Acheté par défaut, c’est en fait le rosier qui a le plus résisté à la sécheresse et s’est développé de façon fulgurante. Ces fleurs sont d’une délicatesse très romantique.

 

 Albertine, astroméria et chèvrefeuille

 

Une haie de rosiers Iceberg. 17 rosiers plantés avec quelques vivaces intercalées (népéta, Gaura, Pestémon). Les rosiers Iceberg sont aussi très vigoureux, mais dès qu’un manque d’eau se fait sentir, ils s’effeuillent. Cette petite haie est proche d’un tuyau d’arrosage, elle en a bien profité !

 

Les rosiers The fairy, ils ont galéré cet été, sécheresse et attaque de mulots leur ont donné de la peine, les pluies de début septembre les ont requinqués, j’ai bon espoir pour l’an prochain.

 

D’autres rosiers plantés ont eu du mal avec la sécheresse, malgré les arrosages. Dès qu’un arrosage ponctuel est fait, les mulots débarquent, la galère ! Certains ont été transplantés afin de leur éviter de mourir, cela leur a été bénéfique !

Quelques vivaces que j’ai beaucoup aimés cet été :

Aestroméria

 

Népéta

 

2 pieds d’asters qui ont eu aussi de la peine avec les mulots mais qui ont résistés

 

Les lysimaques, bien installés depuis 3 ans, arrosage estival obligatoire !

Gaura et sédums s’expriment bien ensemble à l’automne.

 

Les sauges!!

Une zone de note terrain s’est fait laminés en moins de 2 semaines par des mulots, verveine de buenos airs et asters ont totalement disparus, grosse déception !

Avec du recul, je me rends compte que la préparation du sol est essentielle notamment pour les rosiers et arbustes…

A l’automne, les plantations ont été abondamment enrichis de fumier de boucs ! Je prévois des plantations de tulipes et d’alliums, d’arbustes et de rosiers encore et une réfection totale de l’entrée de note terrain, qui est vraiment ultra moche ! Je m’imaginais planter d’autres zones, mais leur distance à un tuyau d’arrosage m’en empêche, c’est trop de déception en été quand les canicules grillent tout.

Posté par LACHOUXFLEUR à 14:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2020

Top Lumière d'été

Ce modèle BURDA me plaisait énormément, de par sa construction sympas et rapide et par sa coupe totalement « GUDRUN SJODEN » !

Je l’ai coupé dans un reste de lin de ma robe lumineuse. J’ai modifié la façon de monter les manches. Aucune modification de taille ou autres…

Ce petit top a été porté tout l’été, par-dessus mes robes, débardeur, avec jean ou jupe… L’épaisseur du lin est intéressante et fait office de petite laine.

Les photos : porté très froissé avec ma robe rebrodée ICI ou pas froissé avec ma jupe jardin estival ICI

Je recouperai ce modèle dans un tissus plus souple type viscose pour faire un petit haut plus élégant.

Modèle Burda avril 2019 n°108 taille 38.

Блузка простого кроя

Il était temps de publier mes projet d'été, demain il pleut c'est l'automne!! Mais j'ai encore quelques projets à vous montrer...

Posté par LACHOUXFLEUR à 21:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 septembre 2020

Jupe jardin d’été

Un tissu fluide et fleuri + un patron de jupe idéal = un best of estival

J’ai cousu cette jupe estivale cet hiver avec un grand plaisir et l’ai portée tout l’été. Le tissu est une popeline de viscose ultra agréable à porter. Le motif est un gros coup de cœur shopé sur mondial tissus, tendance indienne sur un fond noir.

Le patron est un patron de jupe simple tiré d’un burdastyle de Juillet 2006 dont les pages ont été tournées et retournées au point d’être élimées. C’est une jupe longue, 2 plis creux devant et derrière lui donnent une bonne ampleur et une forme fluide.

Le motif et les couleurs permettent de l’associer facilement, avec un top blanc et une veste en jean, j'adore.

Cette jupe c’est 100% moi !! Ce patron sera réutilisé multiple fois et il entre directement dans la catégorie « best of ».

Dans le reste de coupon, j'ai coupé un petit débardeur à associer issus d'un burda de JUIN 2002. Un bon basique à refaire mais + long. (photo à l'arrache!!)

Avez vous passé un bel été fleuri??

Posté par LACHOUXFLEUR à 17:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,