La chou-fleur sème... les idées germent.

15 mai 2018

Ce qu'il faut de terre à l'homme

Une BD dégotée à la bibliothèque. Un vrai coup de coeur.

L'auteur nous propose en dessin une nouvelle de Tolstoï. Un thème: la cupidité, le besoin de toujours plus? le besoin de grandir, grandir, agrandir toujours plus...Cela nous aménera t il le bonheur?

Une jolie fable à lire et à réfléchir. Elle est d'une actualité toute déconcertante en agriculture! Moi même, agricultrice, je ressens que tous les acteurs autour de nous: famille, clients, conseillers techniques, banques, nous poussent à agrandir, faire plus, augmenter les productions pour satisfaire plus de demande..etc. Résister à cela est assez difficile , c'est la course à la chute plutot qu'au bonheur.

Le résumé de la BD selon la fnac:

"Sur son lopin de terre de Sibérie, le paysan Pacôme vit avec sa femme et son fils. Il n'est pas riche mais il subvient aux besoins de sa famille. Cependant, Pacôme se sent à l'étroit. « Si seulement j'avais plus de terres, soupire-t-il en regardant par-delà la clôture, je pourrais être tout à fait heureux. » Un appétit, tant pour les terres que pour ce qu'elles rapportent, qui va aller grandissant. D'après une nouvelle de Léon Tolstoï."

 

Je vous le conseille vivement.

Posté par LACHOUXFLEUR à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 mars 2018

Actions-Sensations; Hiver 17-18

À la veille du printemps,  je me délecte de repenser à mon hiver passé. Cet hiver fut doux et réconfortant, j’ai eu le temps de voir s’égrener le temps et cela vaut de l’or !

L’arrêt de mon travail de fromagerie pendant le tarissement des chèvres m’a rapproché d’elles : j’avais tout le temps de les bichonner à loisir sans avoir à me dépêcher tout le temps. De même, j’ai pu faire mon travail à mon rythme, tranquille, en l’appréciant.

J’ai appris de belles nouvelles de mes amies réunies. Bébés, mariages, projets, de jolies choses s’envisagent pour l’année.

A la faveur du mauvais temps, il a fallu s’occuper à l’intérieur. J’ai retrouvé ma maison, bouger les meubles, ranger, organiser, pour mieux l’apprécier quand nous sommes dans le rush.

Nous avons profité de 2 longs WE hors de la ferme. Presque 3 ans que nous n’étions pas partis. Le luxe.

Nous avons pleuré mon cousin.

La neige nous a ravis, redevenant enfants quelques minutes. J’ai été travaillé à pied plusieurs jours d’affilé pour ne pas sortir la voiture. Une petite marche matinale dans la neige a un pouvoir éblouissant.

J’ai beaucoup cuisiné. Je me suis rendu compte que sur notre table, nous mettions un nom sur de nombreux ingrédients, parfois la totalité.

Je me suis perdue toute entière dans ma couture, j’ai apprécié ces heures de douceur et je l’ai partagé le temps d’un WE avec ma maman. Coudre à 2 a été super !

 

Nous avons réfléchi !!!! En saison, le travail est tel, nous cherchons juste à boucler la journée en réalisant les taches successivement tout au long de la journée. Pas le temps de réfléchir à comment améliorer les choses. Pas le temps de penser à demain, à comment et pourquoi…etc. Alors l’hiver est propice à prendre du recul et cogiter pour améliorer la situation le reste de l’année.

À ma grande tristesse, je n’ai pas réussi à lire. J’ai sauté de livres en livres, n’arrivant plus à me connecter à la lecture comme avant, n’arrivant pas à trouver un livre inspirant, à me concentrer sur l’histoire ou à apprécier les personnages. Les BD ont largement pris le relai pour m’évader cet hiver.

J’ai tenté de me fortifier avant la reprise afin de ne pas accuser le coup comme l’année dernière : pollen, magnésium, un soupçon de piscine (avec une copine) et de yoga (avec mon homme) m’ont renforcé.

Nous avons amélioré certaines choses dans les aménagements de la ferme afin de gagner en ergonomie et énergie tous les jours. J’avais en effet de terrible maux d’épaule et de bras à cause de la fromagerie et le maniement de la fourche. Suite à ces améliorations, je suis contente de reprendre…et heureusement…les chevreaux sont déjà là et en nombre, tout doux, tout chauds !! C’est reparti, l’hiver doux est fini !!!!

 

 

Posté par LACHOUXFLEUR à 19:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 février 2018

Jupe Persévérance.

Ce projet a été une bonne persévérance dans la recherche du modèle et ce malgré sa simplicité visible.

Je cherchais un modèle de jupe longue : chaude pour l’hiver mais aussi idéale pour l’été afin de le recouper dans du lin ou une viscose légère. Je voulais une forme simple, assez ajustée à la taille, évasée pour être à l’aise dans les mouvements de jambes avec une finition ceinture (les parementures ressortent toujours).  J’ai cherché longtemps dans mon énorme collection de magazines de coutures. Parmi mes 50 ou 60 magazines environ …je n’ai pas trouvé ! Finalement, ce goujat de burda a sorti un magazine avec un patron se rapprochant de mon but…

J’ai mesuré dans tous les sens le patron, modifié et refait le truc à ma sauce pour finalement arriver à mon idée !

J’ai alors fait la jupe et …ho miracle …c’est ce que je voulais…rien de fanfaron, juste un truc tout simple en fait ! Je l’imagine maintenant dans une ribambelle de tissus de mon stock !

Le modèle de départ : Jupe burda 11/2017 #106A

 

Taille réalisée : 38 à la taille et 40 aux hanches.

 

Les modifications : suppression des découpes, jolies mais pas ce que je voulais de prime abord. Rallongements de la jupe à 80cm de longueur totale, agrandissement de l’amplitude à l’ourlet (+ 16cm), puis suite au premier essayage rétrécissement de 5,2cm à la taille, augmentation de la largeur de la ceinture (3cm au total), zip invisible car c’est mieux fini et ajout d’une doublure.

La jupe est en velours côtelé épais dans un bleu vert émeraude que j’adore. Je l’ai acheté il y a quelques années à TOTO Nantes, dans le but de me coudre une veste col châle. Projet non abandonné d’ailleurs, il m’en reste presque 2 mètres.

La version originale proposée de Burda avec découpe et surpiqure doit être aussi très sympas.

Le style final est selon les chaussures associées un peu folk ou très classique voir mémérisant. Mes vestes et manteaux ne sont pas si faciles à associer rajoutant une couche sur le mémérisant (comprenez entre les lignes…il va falloir coudre quelque chose d’adapté). Je ne l’ai donc toujours pas encore sortie au grand public ;).

Je la prévois pour cet été dans une viscose souple, fluide à motif indéfinissable. Mon but est de limiter mon stock de tissus à une petite commode…il faut alors s’accommoder de mes craquages passés! En clair, ce patron passe dans la catégorie Best Of! 

Belle neige à vous!

Posté par LACHOUXFLEUR à 21:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 février 2018

Patrons "Best of" et "couture de masse" : le règne de la couture ?

Depuis que je suis agricultrice, les premiers temps, j’ai cru que, la couture c’était fini pour moi. Pas le temps, pas l’énergie et quand je m’y mettais, je ne faisais que des erreurs. Mais, la couture étant le seul passe-temps qui me libère l’esprit, je me suis dit qu’il FALLAIT développer une stratégie pour conserver ma bulle de plaisir (et éviter à mon homme mes crises de nerfs)!

Alors j’ai cogité et j’ai élaboré ma petite stratégie, après avoir commencé à la tester cet hiver, ça me parait efficace. Donc je vous l’explique un peu ? Ma tactique s’appuie sur 2 choses principales toutes simples:

     1/ choisir, tester et coudre des patrons « best of » !

    2/ développer une méthode de « couture de masse »…oui bon le nom est naze mais vous allez comprendre !

 Le but étant de mieux apprécier la couture tout au long de l’année. Pour que ma couture ne se transforme pas en recherche de patrons inefficaces pendant des heures et du découd vite jusqu’à épuisement.

1/ Les patrons Best of :

Je recherche maintenant le patron de couture indémodable, confortable, modulable au quotidien, transformable facilement, impeccable au niveau de la coupe. C’était déjà ma recherche avant… mais là c’est devenu essentiel !

Le best-of, c’est celui dont tu ne te lasseras pas, celui que tu peux imaginer dans de multiples couleurs et motifs, celui que tu kiffes vraiment à chaque fois que tu le portes ! Celui qui te rend absolument toi, sans chichi. Bref, je cherche des patrons « best of »!

Après 8 ans à coudre et tester pleins de patrons (souvent Burda) je vois que certaines de mes pièces réalisées répondent bien à ces critères. J’en ai certains à tester car ils semblent avoir de l’avenir dans mon placard. Je vous ferais un petit topo plus tard de ma sélection de best of.

 

Et quand les Best-of s’associent bien, c’est le top !

2/ La couture de masse !

Sous ce pauvre nom, se cache une tactique toute simple. Je cherche à braver les étapes qui me ralentissent, d’un seul coup et pour plusieurs projets en même temps, pour mieux apprécier le reste et coudre plus ensuite. Lorsque j’ai commencé, j’ai eu l’impression de faire du « à la chaîne » !

Au cours de l’année où je rêvais couture, j’ai constaté que ce qui m’embêtait le plus était

  • De décalquer le patron en papier : le burda qui te fait voir des lignes rouges, vertes et bleues dans tous les sens, après avoir fait ta journée de taff… au secours !
  • Puis de « choisir » mon association tissus-patrons : j’ai du stock de tissus adorés et c’est un dilemme de me décider à couper pour un patron où le résultat est incertain.

Alors, cet hiver, j’ai fait le tour de mes patrons, validé des « patrons best of » et d’autres à tester. Puis je les ai préparés à la chaine afin de me constituer une petite garde-robe pour l’année: 6 jours de préparations de patrons, tous les soirs devant la télé !

Puis, après avoir préparé tous ces patrons, j’ai découpé plein de projets à la chaine ! Cela me permet de ne plus hésiter dans le choix tissus/modèle. C’est coupé, il n’y a plus à tergiverser, il faut coudre maintenant !

Quand ces 2 étapes sont déjà faites, j’ai envie de me mettre à la machine, même pour une petit quart d’heure volé ni vu ni connu!

Et aussi, avant de couper mes projets je fais attention

  • à être homogène en couleurs si possible,  pour limiter les changements  de fils, canettes, bobines...etc. Autant être efficace et éviter de rembobiner tout le temps !
  • d’avoir un petit stock de fournitures de survie homogène en couleurs : zip, boutons, fils et vlieseline. Je suis à 1h30 du premier magasin de tissus, j’ai souvent été bloquée pour finir un projet toute une saison, juste car il me manquait le zip.
  • Comme je coupe plusieurs choses en même temps, j’essaie tout de même de ne pas commencer plusieurs coutures en parallèle, le meilleur moyen de ne rien finir.

Et voilà. Roule ma poule. On peut coudre à l’infini…

En ce moment, j’ai donc :

  • en attente de découpe : 3 patrons décalqués,
  • en attente de couture : 4 modèles coupés
  • et un sous le pied de biche !

J’ai aussi décidé que, ma couture étant mon hobby, il fallait lâcher du lest. Avant, je cherchais des finitions parfaites, des détails et techniques incroyables…bon ben maintenant, effectivement, c’est mieux quand c’est parfait super incroyable…je n’ai pas envie d’avoir l’air de porter du H&M alors que je l’ai cousu….mais si ça dérape un peu sans le faire exprès et si t'as bricolé un peu ta technique…ben ce n’est pas si dramatique !!

Et enfin, j’espère diminuer mon stock de tissus (comme toute couturière qui se respecte c’est ça ?). Oui parce que ça prend de la place et que j’en ai marre des boites qui polluent l’espace ! À trop en avoir, on est jamais satisfait, on cherche ailleurs alors que l’on en a plein sous le nez et finalement....on perd un temps fou en fait !

On va voir si cette tactique va passer l'épreuve de la saison qui recommence dans 3 semaines... mais 2018, promet j’espère d’être plus fun que 2016 et 2017 niveau couture !!!!

Et vous ? Quelles sont vos pratiques pour optimiser votre temps de couture ?

Vous vous y prenez comment pour vous accorder ce moment à vous?

Posté par LACHOUXFLEUR à 10:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
31 janvier 2018

Le rêve américain et mes insomnies (11): Trashed de Derf Backderf

Une BD dégoté par mon homme au pif à la bibliothèque. Aux premiers abords, je n'aime pas ce type de dessin mais finalement le thème m'a accroché.

Le résumé (pas de moi):

"À 21 ans, J.B. se retrouve à son grand désarroi de nouveau coincé chez ses parents, dans un patelin du fin fond de l'Ohio. Il vient d'arrêter la fac et doit absolument trouver un boulot pour ne plus avoir sa mère sur le dos en permanence. Suite à une annonce providentielle parue dans le magazine municipal, J.B. se retrouve engagé sur le champ comme éboueur contractuel."

L'auteur, à travers une de ses expériences personnelles nous parle des vies de banlieus américaines, de la folie de consommation, du modèle de société qui fait déborder nos poubelles. A travers son humour, sa vision très pratique du métier d'éboueur, il nous montre bien l'avenir croulant sous les déchets humains mais aussi le manque de civilté flagrant! Il fait aussi un petit tour d'horizon de l'histoire des poubelles, camions, recyclage, techniques d'enfouissement et compagnie...toujours intéréssant!

Une BD qui mérite un petit détour tout de même.

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "trashed bd"

Posté par LACHOUXFLEUR à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 janvier 2018

Robe "Nuit étoilée"

Depuis un moment le patron de cette petite robe était prêt, il attendait d’être coupé. J’avais repéré la forme dans le magazine et les différentes versions de  Couleurs et chiffons et Kamika me motivaient d’autant plus à chaque fois.

Ce petit projet m’a permis de me relancer juste avant noël car il est assez facile à réaliser et il me remettait en jambe sur le montage de manche. Je voulais le finir pour le réveillon du jour de l’an!

.

J’ai ajouté la petite difficulté de la doubler. mais je n’ai fait aucune modification de forme. Cependant, j’ai modifié la proposition de finition de l’encolure du dos de Burda afin de gagner en tissus. Bubu, pas toujours au courant du prix des tissus, proposait de couper aussi le dos dans la pliure et de faire une parementure totale. J’ai coupé avec une couture milieu dos et une parementure classique. Gain de près d’un mètre de tissus !

Le velours était dans mon stock…3 mètres achetés il y a des lustres sur Tissus.net. Mais pourquoi diable acheter 3 mètres!? Un velours de coton noir avec minuscules carreaux gris. De loin les carreaux gris ne se voient pas et donnent un effet irisé et brillant au velours.

La forme est toute simple, permettant d’utiliser de gros motif si besoin et d’être reproduite à foison, été comme hiver.

  • Le modèle : robe 120 de décembre 2015 taille 38, sans les poches.
  • Le tissu : velours de coton, doublure polyester
  • Le résultat :
    • Confort : ++ manque un peu d’aisance au bras et dos
    • Style et forme : ++++ pas plus basique que ça !
    • Cout : ++ tissus pas cher (d'où les 3 mètres! ) et pourtant de très bonne qualité, mais dès qu’on rajoute une doublure, ça fait pas plaisir à la tirelirel!
    • Polyvalence : +++ ça brille !
    • Naturalité : ++ (doublure synthétique !)

Je ne l’ai que peu portée pour le moment. Mon souci est en fait la largeur de dos et de bras qui manque un poil d’aisance. J’ai pris en carrure et muscles depuis 2 ans et je suis maintenant embêtée sur certains modèles. Celui-ci serait à refaire avec un gain d’aisance ou dans un tissu stretch. C’est assez surprenant comme on ne porte pas un vêtement juste par manque d’aisance, 1 petit cm peut tout changer! C’est dommage car j’aime beaucoup cette robe, sa douceur et son léger scintillement.

Cela reste un modèle à refaire de toute évidence!

Posté par LACHOUXFLEUR à 16:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

Robe La joie

Ce projet est une robe simple avec un velours adoré, coloré, imprimé, doux qui inspirait clairement la joie lorsqu’on le regarde. Ce velours a été acheté par une jolie journée à paris avec ma mère il y a plus de 2 ans ! C’était parfait pour égayer cet hiver sans soleil.

J’ai tout simplement repris le patron de ma robe jardin oriental. Un patron « best of ». Je n’ai cette fois repris que les pinces de poitrine sans rétrécir le buste en largeur.

 

 

 

 

 

  • Le modèle : robe burda mai 2016 taille 38, pinces modifiées.
  • Le tissu : velours de coton
  • Le résultat :
    • Confort : ++++ super à l’aise
    • Style et forme : ++++ un peu de couleurs dans l’hiver si froid !!!!
    • Cout : ?? me souviens plus !
    • Polyvalence : +++
    • Naturalité : ++ (tissus en coton, fil polyester)

Le motif est très coloré, avec de jolis éléphants roses et des motifs cachemire. Lorsque je l’ai vu j’ai directement craqué et il me faisait aussi penser à Mariebambellebulle qui avait fait de jolis tampons éléphant.

Mon erreur sur ce projet est de ne pas avoir persisté à poser une doublure sur la jupe…peut être à venir car c’est plutôt désagréable d’avoir à ajuster le remonté de jupe tout le temps…. Elle est facile à porter , la forme et les couleurs vont avec tout.

 à bientôt…avec du noir tout noir cette fois !

Posté par LACHOUXFLEUR à 15:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 janvier 2018

Chemise FOLK

Belle année 2018 à vous !!! Je vous souhaite de trouver des petits bonheurs quotidiens, bien entourés de vos amis, familles, amours.

Il y a bien longtemps que je vous ai présenté de la couture, et c’est un plaisir de retrouver le blog pour cela !

J’ai débuté ce projet en début d’année 2017 puis 70 chevreaux sont nés …  et toute l’année s’est ensuite déroulée à grande vitesse….Lorsque j'ai taris les chèvres, devinez qui je me suis empressée de retrouver ? Ma machine à coudre ! Je lui avais concocté un bon petit programme.

Je souhaitais refaire une chemise de velours car j'aime leur confort et leur douceur.

J’ai fait mon modèle préféré de chemise (un best of), déjà faite ici, dans la même taille. Une chemise un peu ajustée mais pas trop. Avec un col mao, des poignets pas guindés et des manches confortables (je vous expliquerai plus tard ce dernier point). J’ai fait cette fois une version avec poignets froncés par un élastique. Et le col intérieur est un coton légèrement satiné bleu marine.

Le velours utilisé est un velours coup de cœur dégotté à TOTO l’an dernier. Un velours dont le motif énorme cachemire - fleurs et le bleu très profond ne passent pas inaperçus.

La réalisation s’est déroulée au début sans encombre, puis, je me suis plantée plusieurs fois, retombant sur mes pieds, en décousant avec patience. Et je ne regrette pas d’avoir persévéré (souvent les encours chez moi sont abandonnés) car j’adore cette chemise. Le motif et les manches froncées lui donnent un style folk comme j'aime!

Il a fallu faire les photos, en surveillant dehors pendant plusieurs semaines d’affilées : pluie, vent, tempête, gel, aucun soleil, lumière pourrie. Bref, les photos sont donc faites à l’intérieure, où le petit rayon de lumière transforme tout sourire en une grimace terrible.  Ajouter à cela une coupe de cheveux digne d'un joli caniche…et vous obtenez des photos incroyables. Je me suis dit qu’une coupe courte après 6 mois de laisser aller capillaire ne ferai pas de mal…mais la coiffeuse à dû se dire "allons y elle ne reviendra pas d’ici 6 mois…je vais forcer le coup de ciseaux" résultat ...mes cheveux sont constament dréssés sur la tête  !

Allez une dernière tête ébouriffée pour la route:

à la prochaine...encore du velours de prévu, coloré, coloré, coloré pour faire sourire l'hiver!!!!

Posté par LACHOUXFLEUR à 15:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
27 novembre 2017

Demain tous crétins!

Un bon reportage, à revoir en replay sur ARTE.  ici 

Nous parlons beaucoup des produits phytosanitaires en agriculture, ils ne sont pas les seuls perturbateurs endocriniens dans notre quotidien. Nous étions en passe d'acheter un canapé, un achat banal actuellement. Cela fait 2 ans que nous n'en avons plus... je pense que nous allons réfléchir encore un peu...

Résultat de recherche d'images pour "demain tous crétins"

 

Posté par LACHOUXFLEUR à 13:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 novembre 2017

Achats durables, achats agréables.

Depuis que nous sommes installés, nous ne faisons que très peu les magasins pour de l’habillement. Étant à une heure de route de « la grande ville », nous y allons environ 2 fois par an pour un rhabillage avec mon homme. Le shopping devant être fait en un temps éclair, nous devons être efficaces dans l'achat. Ainsi, je réfléchis longtemps à ce que j’ai besoin, repérant d’abord sur internet ce qui serait idéal. Et cette manière d’acheter me convient totalement.

Dernièrement, j’ai fait 3 supers acquisitions, durables et agréables à porter :

Une paire de chaussons pure laine et liège de la marque Haflinger, offerts par mon homme à Noel dernier.  Certainement le meilleur de ces cadeaux. J’ai bien eu le temps deJe les ai adoptés totalement, ce sont les meilleurs chaussons du monde. Ils sont doux, chaud, solides, confortables, incomparables.

 

Une paire de chaussures Pikolinos, en cuir.  Je n’ai jamais acheté de chaussures en synthétiques et j’aime la marque Pikolinos pour ces fabrications durables. Cette année, pour la première fois, j’ai acheté une paire de bottines assez simples mais avec un petit talon. Il a fallu que je sois agricultrice pour avoir un grand besoin d’afficher ma féminité lorsque je ne suis pas en habits de travail, puant la chèvre, poussiéreuse, échevelée et parsemée de paille!

 

Et le meilleur, un pull Ardelaine. Ardelaine est une coopérative en Ardèche, engagée dans une politique sociale et écologique forte.  J’ai enfin sauté le pas. Le fait d’acheter par internet un pull, assez couteux sans l’essayer me ralentissait mais après 4 ou 5 ans à rêver devant tant de jolies choses en pure laine, il fallait se lancer. Lorsque j’ai ouvert le paquet, j’ai tout de suite craqué : l’odeur de la vraie pure laine, l’odeur du mouton. Le pull me va comme un gant, il est chaud mais léger, par contre il grattouille légèrement. La couleur très naturelle est superbe. Je sais quel prochain pull Ardelaine je vais acheter…sans hésiter !

 

Je cherche maintenant des T Shirt pur coton ultra solides (pour travailler) et à un prix abordable. Dernièrement j’en ai acheté un en désespoir mais avec une partie synthétique. Je suis effarée devant la proportion toujours croissante de polyester dans les vêtements !

Et vous ? Vos derniers achats durables adorés ?

Posté par LACHOUXFLEUR à 18:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,