La chou-fleur sème... les idées germent.

07 mai 2020

Création d'un jardin (2)

Le premier parterre de fleurs sur lequel j’ai travaillé est celui devant le magasin de la ferme.

Au début, c’était une espèce de bordure de terre de remblais argileuse, riche en silex, qui bloquait le terrassement du parking, longue d’environ 15-20 m et exposée plein Nord. Les voitures, pas très attentive roulaient souvent dessus Un bon défi !

La première année, nous avons récupéré un plant de cotonéaster et un lilas pour 5€ à une foire à tout. J’ai semé en godet à profusion des marguerites et des gauras. J’ai repiqué un saule Marsault, des sédums, des iris, une sauge officinale, un origan, des romarins et des Lysimaques. Les 2 premières années, ce parterre ne ressemblait à rien, moche comme tout, j’en avait limite honte. La luzerne, les pissenlits, les chardons et l’herbe du pré repoussaient sans cesse dedans. Les mulots s’éclataient et saccageaient tout.

J’ai découvert ensuite le débroussailleur, un martyre pour le canal carpien mais un effet antistress incroyable. On est concentré sur une seule chose et après un bon coup, les mauvaises herbes ne sont qu’un vague souvenir et les plants ont un peu le champ libre pour pousser. J'ai aussi découvert que pour faire joli et faire oublier les mauvaises herbes, il fallait de la densité de plantes.

A l’automne dernier, j’ai remanié fortement ce parterre, densifié, virer les trucs dont les couleurs n’allaient pas ensemble, replanter des achillées, des coquelourdes. J’ai donné un « fond » au parterre : les fleurs devant et des arbustes plantés derrière pour faire un cadre : seringuât, rosier, Amélanchiers, sauge de graham et un fusain panaché. J’ai harmonisé sur des couleurs blanches, mauves et quelques touches de jaune ou rouge. J’ai mis une grosse dose de fumier de chèvre sur les zones où les plants peinaient.

Et ce printemps, le parterre a une bonne allure, certains clients nous ont même dit que c’était joli…un vrai plaisir à entendre !

Voici les premières photos. D’autres à venir lorsque la sauge, les rosiers et les lysimaques fleuriront. En été, les Gauras prennent le relai, en automne les sédums, mais pas très gros encore.

Un peu de pissenlits tout de même!

Un trou en amélioration, Amélanchiers, rosier, Gaura et coquelourds poussent bien pour le boucher.

La lumière du soir et une belle vue.

 

 

Posté par LACHOUXFLEUR à 14:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

08 mars 2020

Le voyage immobile (1)

Les livres me permettent de voyager mentalement, en hiver surtout. Cet Hiver, 2 livres lus et appréciés:

La vallée aux rubis de Joseph Kessel. Une écriture exaltée, dynamique et coulante.Kessel nous fait voir les couleurs de son aventure, entre rubis, jungle  et "fraîcheur et délices". J'ai beaucoup aimé!

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41dGuDjeGLL._SX210_.jpg

L'archipel du chien de Philippe Claudel. L'intrigue dérangeante et la nature humaine viscieuse nous accroche directement!

Résultat de recherche d'images pour "l'archipel du chien"

Posté par LACHOUXFLEUR à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 février 2020

Ensemble d'hiver (patron best of)

Cet hiver, disséminé de-ci delà, j’ai lu, j’ai planté des rosiers et j’ai cousu à satiété. Savoureux.

Aujourd’hui, je vous montre 2 projets couture pour l'hiver, très simples à porter. Ce sont les 2 petits projets qui m’ont permis de me relancer avant Noël.

 

Une jupe droite, même patron que celle-ci, un soupçon plus long. Un patron Best Of dont je n’ai rien à redire. La jupe est coupée dans un coton gratté noir orné de petits motifs cachemire. Elle est doublée par nécessité, car le tissu colle bien aux collants et est un peu mou. La doublure lui donne un peu plus de tenue. Cette jupe a été portée cet hiver avec un peu près tous mes pulls de laine et des collants colorés ou non. Un projet idéal finalement !

 

La T-shirt est coupé dans un jersey lin-laine. Je n’ai pas enlevé le pull pour vous le montrer, ça caille trop ! La forme du plantain est désormais un peu trop ajustée au niveau des bras. Mes bras, surtout le droit, sont devenu assez musclés et ne rentrent plus dans certaines coupes… Dommage.

 
 

 

 

Je ne vais pas m’éterniser sur ces 2 projets très simples…qui permettent cependant à Lucky de poser devant l’appareil photo si dignement ! Avec ou sans le lever de patte, c’est à vous de choisir 😉 Il a meilleure mine que moi, après 2 mois d’hiver gris et pluvieux.

Et vous, pendant la pluie, vous avez cousu cet hiver ?

Posté par LACHOUXFLEUR à 10:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
16 janvier 2020

Création d'un jardin (1)

Depuis que nous avons construit notre ferme en 2016, nous aménageons petit à petit le terrain de façon à créer un jardin. Avec mon homme, nous nous sommes mis d’accord, il s’occupe des arbres, sa passion et je décide ce qui concerne la partie florale.

Notre terrain de 1.4 ha était un simple champ. Il n'y avait rien, juste de la terre. Une bonne partie du terrain est maintenant consacrée aux bâtiments agricoles, une cour-parking et une zone de pâturage pour le troupeau. Ce terrain est ultra argileux et demande des plantes adaptées aux phases humides-sèches. De plus, nous avons un deuxième inconvénient sur ce terrain: il est criblé de limaces. Le moindre plant subit des attaques fatales et demande beaucoup de surveillance. Le terrain est aussi en pente, orientée majoritairement au Nord...Voilà le tableau de base!

Cet espace est notre lieu de travail et nous n’y vivons pas encore. Les zones dont j’ai « le droit » de planter sont des zones que les tracteurs, voitures, animaux ne vont pas écraser…c’est à la fois vaste et limité. Il n'y a pas de muret ou de zone cloisonnée pour créer un effet intime. Sur une zone totalement utilitaire agricole, créer une impression de nature cocon et d’abondance de fleurs est un défi !

 

Plantation du verger en février 2017.

Les 2 premières années furent plutôt consacrées à la plantation d’arbres afin de créer des haies et un verger de variétés anciennes.

Depuis 2 ans, alors que les gros travaux sont terminés et que les zones de piétinements sont plus ou moins délimitées, je plante beaucoup. Depuis l’automne dernier j’ai redoublé d’ardeur ! C’est beaucoup de temps et le résultat se voit au bout de 2 ans au minimum.

 

Plantation de la haie en 2015 (280m à planter)

La haie en juin 2019, quel plaisir de voir des arbres plus grands que nous.

Nous avons au maximum favoriser des plants semés nous-mêmes, des dons, des échanges, des boutures, des trocs plantes afin que cela nous coute le moins cher possible. Certaines vivaces ont été achetées pour accélérer l’aménagement.

Voici mes sélections de plantes vivaces faciles à réussir pour la plupart :

Sauge de Graham, verveine de Buenos aires, Asters sans modération, bulbes de printemps divers, Echinacées, les inratables et volumineuses Gaura, les formidables et conquérantes marguerites, coquelourde, pavots, achillée millefleur, iris, Hélycrise, sédum, Népéta, primevère officinale, origan sauvage, lysimaque.

  Aster (genus) - Wikipedia Résultat de recherche d'images pour "coquelourde"

   

J’espère au printemps ajouter à cette liste des roses trémières et des giroflées ainsi que si le temps me le permet des zinnias, capucines et cosmos à semer.

Quelques buissons (sans déborder sur les arbres de Monsieur) : Symphorine, Lila, des plantes aromatiques (sauges, romarin, thym), saule, cotonéaster, viorne boule de neige, charmille.

J'espère pouvoiraussi ajouter d'autres aromatiques comme les fenouils, toujours jolis.

J'ai tenté les pivoines, mes fleurs préférées, mais elles végétent. L'argile ne leur plait pas.

Mon homme a inséré des petits fruitiers dans les parterres: framboisiers, groseillers, cassis, groseillers à maquereau, amélenchiers ainsi que des rhubarbes.

Après réflexion et observation du terrain, je me suis rendu compte que les rosiers avaient de véritables atouts. Ils peuvent s’adapter à une terre argileuse. Certaines variétés de rosiers remontants fleurissent toute la belle saison jusqu’à l’hiver. Certaines variétés sont résistantes aux maladies et donc demande juste une petite taille.

J’ai donc sélectionnés plusieurs variétés qui répondaient à ces critères + un autre critère :un aspect naturel (pas de couleurs flash, plutôt blanc ou rose pale, parfois rouge panaché, des fleurs de formes naturelles, typés anciens ou non)

Les variétés de roses que j’ai choisies :

Les grimpants: Ghislaine de féligonde, Albertine, Cocktail

   

Les buissonnants ou ports étalés : the fairy, iceberg, kimono.

 

Je me suis fourni principalement chez la ferme de sainte Marthe pour les rosiers dont les prix sont très corrects par rapport à certaines pépinières locales et les plants soignés. Certains plants sont même bio. Cet hiver, j’ai donc planté une trentaine de rosier et si tout reprend bien (j’ai hâte de voir ça) je tenterai les variétés de rosier anglais de chez David Austen, plus couteux mais magnifiques et très odorants.  

Voici les livres qui m’ont aidé ou inspiré :

J’espère au printemps vous montrer les premiers résultats fleuris !

Posté par LACHOUXFLEUR à 14:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 janvier 2020

Le rêve américain et mes insomnies (13): Martin Eden de Jack London et La fille sauvage de Jim Fergus.

Alors que le printemps et l'été ne me laissent pas tranquille pour lire, je profite de l'hiver pour tourner les pages.

J'ai commencé cet hiver par un livre de Jack London: "Martin Eden". C'est mon premier London et j'ai accroché dès les premières phrase de ce livre envoutant et entrainant. Il m'a donné envie de poursuivre la lecture de ses écrits. Je vous recommande Martin Eden.

L'hiver dernier, j'ai pu lire quelques livres et j'ai oublié de vous parler de "La fille sauvage" de Jim Fergus. Sans aucune surprise, ce Fergus m'a totalement droguée...à découvrir sans hésitation...

 

J'en profite pour vous souhaiter une belle année 2020: sauvage, aventurière, surprenante!!

Posté par LACHOUXFLEUR à 21:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

01 septembre 2019

L’été en trois pièces : un été champêtre, un été bleu.

Cet hiver, j’ai réalisé ou terminé 7 projets de couture. Malgré tous les projets en tête, ce que j’aime le plus coudre sont les petites pièces d’été.

J’ai donc réalisé 3 pièces légères, féminines, estivales, un brin champêtre : une petite jupe fleurie, une robe trop top, un haut presque rétro.

 

La jupe :

J’ai longtemps cherché un patron de jupe basique et féminin. Je vous en ai déjà parlé ici. Après quelques essais, je me suis dit que le bas de ma robe seigle était finalement le meilleur compromis. Et c’est bien vrai !

J’ai coupé la jupe de la robe Seigle dans un joli lin coup de cœur de Mondial tissus (environ 2-3 ans). Le modèle a été raccourci juste au-dessus du genou, ma longueur préférée. J’ai dû me résigner à faire une petite doublure en coton fin blanc et un zip invisible est posé.

J’ai réalisé cette jupe en me souvenant d’une que je portais quand j’avais environ 18 ans. C’était une viscose fleurie typée indienne, ultra simple en coupe qui allait avec tout.

Cette jupe cousue a exactement tous les mêmes critères. Je la porte avec la totalité de mes tops, une veste en jean, toutes mes sandales, en multiples occasions. Je n’ai aucun reproche à lui faire. Un projet 100% réussi et pourtant si simple.

La robe :

 

J’aime plus que tout les robes droites. Elles font toujours une belle ligne malgré leur simplicité. J’ai longtemps cherché un patron de robe droite que je pourrais faire jusqu’à l’éternité. L’hiver dernier, un essai de patron pochette Burda m’a laissé un gout d’échec et j’ai donc voulu repartir sur un patron connu et ainsi non décevant.

 

J’ai repris mon patron de robe Jardin oriental et robe la joie.

Ce patron, déjà cousu 2 fois se révèle être mon best of ultra favori : le tombé du buste me va parfaitement, on ne voit pas trop le ventre, la hauteur de jupe est pile poil pour mettre en valeur les jambes mais pas trop pour s’assoir sans gêne. En conclusion elle est bien coupée pour moi.

Je l’ai cousu cette fois sans les manches et dans un coton léger couleur jean, brodé d’une bande fleurie. Le motif et les couleurs m’ont tapé dans l’œil au magasin. Un petit côté folk/70’s.

 

La finition des emmanchures et au biais. J’ai appris à aimer cette finition car les parementures aux manches, franchement c’est moche, ça se rabat tout le temps. Le coton est agréable à porter, idem, il va avec toute ma garde-robe estivale.

 Comme ce patron est connu et reconnu, j’ai eu plaisir à avancer sur ce projet, à mon rythme et en soignant les finitions.

J’ai déjà beaucoup porté cette robe, c’est ma préf’ !

 

Le petit haut blanc :

C’est un patron déjà réalisé il y a quelques années, visible ici ! Un patron modellina du début des années 2000.

A l’époque réalisé dans un voile, je l’ai fait cette fois dans un coton blanc plus épais.

 

Je voulais un petit coté rétro, la coupe y fait penser tout de suite. J’ai mis des boutons nacrés et une petite dentelle en guise de finition dans le bas. Les manches sont roulottées. Je voulais rallonger le buste, au moment de couper j’ai oublié et c’est dommage car je le porte assez peu à cause de ça.

Pourtant, la coupe me va, c’est un joli ensemble avec la jupe.

Vous pouvez vous apercevoir que j’ai ressorti 3 patrons déjà fait, une chose j’apprécie désormais. Quand on a peu de temps, ou que l’on veut enchainer les projets, c’est agréable de ne pas se taper le recopiage, découpe de patron ou la déception finale si c’est raté.  Mais j’en ai déjà parlé ici.

J’ai aussi misé cette année sur les teintes bleues. Sans le vouloir mes coups de cœur tissus s’accordaient en bleu et il y a un petit style champêtre à tout ça.

L'automne arrive a grands pas, les projets reviennent en tête.

Posté par LACHOUXFLEUR à 16:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 août 2019

Actions-Sensations : Printemps été 2019

Quelques photos, des sensations, de l'énergie, et quelques symboles.

Le vent dans le seigle.

Le vent dans les arbres et le bruit des machoires.

Les sauvages (végétales)

Les sauvages (animales)

Construire pour se rapprocher de ses valeurs...demande du temps....

Posté par LACHOUXFLEUR à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 janvier 2019

Miraculeuse Propolis

Cette année, sur notre propre personne ou sur le troupeau de chèvre, nous avons tester différents soins alternatifs naturels afin d'éliminer petit à petit les traitements classiques agressifs.

Cette année, une chèvre a eu une mauvaise blessure que j'avais du mal à soigner et faire cicatriser. Dans un dernier recours, j'ai utilisé de la teinture mère de propolis sur la blessure, sans conviction au début. Ce produit tout à fait naturel s'est révélé magique!! La cicatrisation et la désinfection naturelle avec la propolis est incroyable.

Résultat de recherche d'images pour "propolis teinture mère"

Désormais, nous utilisons ce produit sur nous même lorsque nous avons des petites blessures aux doigts par exemple. La propolis agit en assainissant la blessure et en la recouvrant d'un petit film protecteur résistant à l'eau, ce qui est très pratique quand on travaille manuellement. On l'utilise aussi parfois sur des démarrages d'eczéma afin de les protéger. C'est aussi un formidable boostant du système immunitaire, à utiliser en préventif durant l'hiver.

Désormais, la propolis fait partie intégrante de notre pharmacie. Nous faisons attention à l'acheter très concentrée, attention, il y a différentes dilutions et donc différents prix et éfficacité.

L'utilisez vous? comment?

Image associée

Posté par LACHOUXFLEUR à 07:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 janvier 2019

Blouses Sundance , version 2

Il y a 4 ans, j’ai réalisé cette blouse dans le style du catalogue Sundance.  J’aime toujours autant cette marque dont je scrute sur internet tous leurs modèles. Leurs blouses sont tellement jolies et le style me semble introuvable en France.

La première réalisation a été portée mais à chaque fois j’y voyais les mêmes défauts :

  • La finition parementure passe toujours par-dessus bord, ça m’énerve grandement.
  • Les trois petits plis de l’encolure ne font pas un joli tombé et donnent un seyant du buste moyen.
  • L’encolure me semble manquer de légèreté et de féminité.

 J’ai donc repris le même modèle de blouse (livre Tuniques pour petits et grands - « blouse zébrée »), dont la base est bonne, et fait quelques modifications pour correspondre à mes envies :

  • L’encolure est finie avec un biais réalisé dans le même tissu
  • Suppression du pli central et les 2 autres plis sont convertis en petites fronces ou 4 mini plis.
  • Un petit plastron fendu est ajouté au niveau de l’encolure
  • J’ai réalisé les manches un peu plus étroites au niveau des poignets et j’ai conservé le poignet élastiqué, tellement pratique.

Cette fois, j’adore le modèle, tout me plait. Je l’ai donc réalisé dans 2 tissus pour deux versions :

Hiver : Un coton gratté indigo à motif feuilles, un coup de cœur acheté à Mondial tissus par internet. Le tissu est bien épais et semble très costaud. C’est un plaisir à coudre.

Eté : Un coton très fin et léger couleur crème à motif de feuillage indigo et rouge.

Les deux versions me plaisent énormément…. En d’autres termes…c’est le kiff ! Le patron modifié passe très clairement dans la catégorie « Patron Best of » , un régal à coudre et à porter.

Au cours d’une virée parisiennes avec ma sœur, j’ai vu à GAP, une tunique quasi identique dans un coton de moyenne qualité pour la modique somme de 65€…j’étais contente de moi car ces 2 blouses m’ont couté environ 15€ chacune.

Depuis plus de 2 semaines, le ciel est sans soleil…difficile de faire de jolies photos lumineuses sans visage maussade !

 

Belle semaine à vous

Posté par LACHOUXFLEUR à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 janvier 2019

Livre: " Blés de pays et autres céréales"

Pour les fêtes, j'ai offert ce livre à mon  homme: Blés de pays et autres céréales, éditions Ulmer. 

Engagés dans la démarche de conservation des blés anciens au début de notre installation, nous avons été stoppés net par un incendie qui avait détruit nos récoltes de semences anciennes. 2 ans de travail réduit à néant en quelques heures. L'installation, les chèvres, le lancement de l'activité nous a empécher de relancer cet engagement aussitôt mais mon paysan chéri est bien décidé à y revenir. Je lui ai donc offert ce très beau livre.

Il est agréable à lire, très bien écrit et documenté. C'est l'étincelle pour nous relancer dans la démarche!

Je vous le conseille fortement. Vous pourrez trouver ici une plus ample descrpition de l'ouvrage.

https://www.editions-ulmer.fr/images/img_catalogue/1536072862-gd.jpg

Posté par LACHOUXFLEUR à 10:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,