L’été dernier, il me fallait un petit patron, ultra rapide, ultra simple pour une recharge de batterie couture. J’étais en quête d’une robe longue, agréable à porter le soir après le boulot et la douche, ultra confortable. J’avais 3 mètres de tissus de lin noir acheté chez tissus.net (mais diable pourquoi 3 mètres !), et un nouveau patron BURDA pochette 6628 :  l’équation était trouvée.

 

Je voulais tester la robe dont la coupe était tout de même très large… j’ai taillé dans les 3 mètres sans crainte. Coupée en taille 38 sans modification aucune.

Je me suis appliquée sur l’encolure et les emmanchures, unique difficulté de la robe. L’emmanchure tombe vraiment très bien et fait de jolies épaules. J’ai réajusté les pinces poitrines, très mal positionnées qui pochaient un peu. Ce qui est bien c’est que le reste du corps, au niveau seyant…on s’en fout avec ce modèle !

Très clairement, j’aime cette robe, et ce malgré son « lâcher prise » à 100%. Elle remplit son rôle totalement et je la porte très très souvent. Je la porte (à la maison surtout) avec un pull de laine Ardelaine en automne, un caraco coloré ou une surchemise de jersey en été afin de casser le flou et l’effet toge de la robe.

Lucky, pose obligatoire avec lui!

Le lin est épais donc assez chaud pour la mettre tôt au printemps ou à l’automne.  Contre toute attente, elle a une bonne place dans ma garde-robe.

Belle fin d'été à vous.