L’été dernier, j’avais commencé cette robe fin aout. Ma machine est tombée en panne en cours de route et il a fallu 4 mois d’attente-réparation-relance du magasin pour qu’enfin je puisse la récupérer pour Noël. Aux beaux jours, je me suis donc remise à travailler ce lin adoré d’une couleur vert-jaune moutarde ultra lumineuse et d’un poids juste suffisant pour l’été.

Il ne me fallait pas grand-chose pour la finir : une fermeture invisible à poser, ourlet, finitions du devant à boutons.

 

J’ai repris mon patron devenu fétiche de la robe seigle que j’ai modifié pour le haut. J’ai ajouté une boutonnière et ai modifié toute la parementure et l’encolure pour cela. Les boutons sont de la récup’ d’un haut de ma mère, métalliques avec une petite encoche dessus. La fermeture invisible est posée sous l'aisselle pour une fois. Au dernier moment...j'ai triché, je n'ai pas fait une vraie boutonnière, les boutons sont cousus directement, il faisait si chaud, j'avais envie de la porter tout de suite!

Je suis toujours un peu déçue de mes ourlets sur les lins un peu fins : ils gondolent ou se déforment toujours un peu. Pas très joli.

Je crois que la mode est à la garde-robe "capsule". Cette robe sera clairement une pièce phare de ma garde-robe estivale, elle est très agréable à porter et sa couleur donne de l'énergie.

Pour mes prochains projets, j’hésite entre 3 robes BURDA. J’ai pour une fois acheté des patrons pochettes. Depuis que les biquettes sont arrivées je n’ai qu’une chose en tête à coudre : des robes ou jupes…grand besoin de féminité !!

 

Et vous, ça couds un peu ?