La tempête de la semaine dernière a eu un avantage : faire tomber les coings juchés très haut sur notre arbre !

Depuis plusieurs années, ma tante s’occupait de faire la gelée de coings. Cette gelée est juste un pur délice avec des crêpes. Cette année, je m’en suis gardé un peu pour tenter de faire la mienne. N’ayant pas d’extracteur de jus, je devais trouver une recette simple sans matériel compliqué.

Finalement c’est dans mon livre « Faites tout vous-même » que je l’ai trouvé. La voici :

Essuyez les coings afin d’enlever leurs duvets. Les couper en quartier sans enlever ni la peau ni les pépins. Les disposer dans un fait tout et les couvrir tout juste d’eau. Cuire environ 15 minutes ou plus, ils doivent être tendre.

Passer le jus à travers une étamine ou une très fine passoire. Ne pas presser les coings. Peser le jus et additionner de sucre (1Kg pour 1 Kg). Cuire à petit bouillon le jus en remuant jusqu’à ce qu’il soit « à la nappe ».

Le livre préconise environ ¾ d’heure à 1h de cuisson, j’ai dû le cuire environ 1h30 afin d’avoir une texture mielleuse. Les gelées de ma tante sont vraiment très en gelées et je pense qu’elle doit utiliser du sucre avec pectine pour confiture.

De toute évidence, ma gelée-miel de coing  est délicieuse !

 

Les pommes d’or duveteuses.