Cet automne, plusieurs couleurs se sont entremêlées au fil des jours intenses en activités:

Le gris, prédominant : Le gris du béton et des parpaings, le gris du carrelage et des joints, le gris des pavés de Paris car nous y avons fait une escapade d’une journée (un vrai bol d’air pour le moral), le gris des cornadis en galva à installer, le gris des nuages chargés.

 

Le jaune, l’orange et le rouge : les dernières tomates, les pommes d’or et les pommes, les gâteaux maison, les feuilles mortes dans toutes leurs teintes, la magnificence des hêtres à l’automne, les fleurs de capucines si pimpantes, les récoltes de courges et de maïs, les miettes de pains et les verres qui trinquent avec les amis, les rayons de lumière dorée de l’automne que filtrent les branches.

Le brun : la terre labourée, la terre semée, la terre si sèche pour cet automne particulier, le poil si doux de mes chèvres, les gâteaux au chocolat, les mains sales et la boue sur les bottes, la casquette de velours ressortie avec le froid, les châtaignes, les planches des portes du bâtiment.

Le vert … encore un peu : le blé et la prairie semés, les dernières récoltes, le jardin de notre amie durant un troc-plante chaleureux, les légumes d’hiver qui embaume nos petits plats.

Le blanc….sur les murs de la fromagerie qui montent et les sourires de nos amis !

Cet automne nous avons instauré une bonne chose avec mon amoureux:

Le petit déjeuner du dimanche matin. Mon homme a proposé que chacun notre tour nous préparions le petit déjeuner pour l’autre. Un vrai plaisir retrouvé: le plaisir de partager et de préparer quelque chose pour l’autre, le plaisir d’y penser dans la semaine et trouver une jolie idée de petit déjeuner, le plaisir du dimanche matin retrouvé en amoureux, le plaisir d’une jolie table et d’un moment paisible.

Ce début d’automne, sans couture (ma machine est en panne et me prive de velours depuis 3 mois), m’a fait lire de nombreuses BD et découvrir un brin de musique :

    

Et vous...comment se passe l'automne?